Les grand designers

Les pièces de prestiges qui ont marqués le Val !
Vase Dieudonné Masson
Découvrez les différentes étapes de fabrication
Parcourez l'histoire du site du Val St Lambert à travers les âges
Découvrez le domaine du Val et ses alentours...
Le Val St Lambert à travers le monde...
Les oignons de Jemeppe
Marcel Fraipont - directeur dès 1900
Rescencement des catalogues
retrouvez les grands service de verres qui ont marqués le Val St Lambert
Les verriers et leurs traditions
© vsl-history.be since 2003
.Cristal

La composition du cristal est proche de celle du verre mais il contient de l'oxyde de plomb (minium) qui lui confère des qualités particulières: il est lourd, sonore et possède un fort indice de réfrigérence.

.Demi-cristal

la composition du est semblable à celle du cristal mais la teneur en oxyde de plomb est inférieur à 25%.

.La galvanoplastie

Décoration du verre par dépôt métallique en surface.
Cette technique est appliquée sur du verre bleu, gravé à l'acide. La pièce est ensuite nettoyée à l'eau distillée puis plongée dans un bain d'argenture. cette couche permettait l'électrolyse. lors du premier bain, la pièce était recouverte d'une légère couche de cuivre, au second bain, l'épaisseur désirée était obtenue.
le lustre était donné par un tour à polir.
Les premieres pièces décorées par galvanoplastie étaient exécutées pour le Val à Lille avant 1918. Dès 1923, un ateliers de métallisation est installée au Val et fonctionnera jusqu'en 1925

.la gravure

Le décor de la gravure, le plus souvent figuratif, est exécuté à l'aide de petites molette de cuivre, montées sur un axe animé d'un mouvement rotatif et arrosés d'huile et de poudre d'émeri. La plupart des gravure sont mates, mais elles peuvent être rendues brillnte par endroit grâce à un pollissage intérieur, exécuté à l'aide de petites roues de plomb, de liège ou de bois.

.Gravure à l'acide

Utilisée couramment à partir de la fin du XIX èmè siècle, la gravure à l'acide se pratique en recouvrant de cire l'objet à graver. Celle-ci est enlevée manuellement ou mécaniquement à l'emplacement souhaité de la gravure. Ensuite, les parties non recouvertes de cire sont attaquées par de l'acide fluoridrique, càd "gravée". Enfin, la cire est enlevée

.Gravure au jet de sable

L'objet à graver est recouvert d'un pochoir métallique, de caoutchouc ou de résine, puis passe sous un jet de sable sous pression. Les endroits non recouverts sont "gravés" par abrasion. Cette méthode a été breuvetée par l'américain Tilghman en 1870-1872. En1883, il est toujours utilisée au Val pour dépolir les pièces.

 

.Gravure à la pointe

Une pointe dure, diamant, quartz ou carbure de tungstène, peut être utilisée comme un crayon pour obtenir une gravure superficielle, soit linéaire, soit en pointillé.

 

.Guillochage

 

 

.Moule

Pièce en bois, en fonte ou en terre réfractaire dans lequel de trouve reproduit en creux le décor que l'on veut obtenir en relief sur l'objet. Les moules sont généralement en deux ou trois parties.Le verrier introduit la paraison, ferme le moule, souffle l'objet puis l'ouvre pour l'extraire. l'ouverture et la fermeture des moules étaient faite jadis par un apprenti. De nos jour, elles se font à l'aide d'une pédale.

.Opaline

Cristal opacifié par des phosphates contenus dans des cendres d'os calcinés. l'opaline est translucide et orangére par transparence.

.Pantographie

Les machines à pantographier permettent de reproduire à l'aide de tiges articulées, un motif gravé sur une plaque métallique qui est réduit et reporté sur les verres à graver préalablement enduit de cire.

.Pate de verre Matière obtenue en réchauffant , entre moule et contre-moule, de la poudre de verre mélangée avec des fondants jusqu'à la température où les grains de verre adhèret ensemble mais sans qu'il y ait fusion. On obtient le motif décoratif en répartissant judicieusement des poudres de verre de couleurs différentes.
.Millefiori

Cet un élément "préfabriqué" qui est constitué de tronçons de baguettes de verres de couleur assemblées et figurant généralement des fleurs. ces millefiori sont inclus dans une masse de verre en fusion compacte comme c'est le cas pour les presse papiers ou dans une paraison avant d'être souflée.

.Fluogravure

Combinaison de peinture sur le verre et de gravure à l'acide, introduite en 1906 au Val Saint Lambert par les frères Muller, venus de Nancy, initier les ouvriers du Val à cette méthode.

 

 

VSL History Timeline

   Home - Historique - Fabrication - Productions - Lexique - Services - Catalogues - Photographies - Designers - Le site du VAL - Evenements - Reportages - Témoignages
Articles de presse - Livres - Divers - Livre d'or - Forum - Contacts - Liens - Sources - Partenaires - F.A.Q. - Plan de VSL History - Acquisitions - Les mises à jour

 

.Lexique   

 




Accéder à l'historique sur la ligne du temps
Accéder à l'historique sur la ligne du temps
www.vsl-history.be / Lexique